Secret de yourte ...

La yourte est ancrée depuis des siècles dans le mode de vie des éleveurs nomades. Elle fascine par sa forme, son mode de construction et son aménagement ritualisé ...

           L’élément le plus important de la vie nomade Mongole ... est sans aucun doute la yourte traditionnelle.

Bien que depuis la seconde partie du XXe siècle, la Mongolie se soit fortement urbanisée, plus d'un million de Mongols continuent à vivre dans leur habitat traditionnel, qu'ils soient citadins ou nomades des steppes. En effet, la yourte est facilement montable et démontable en quelques heures ce qui en fait une construction de choix pour la vie itinérante des éleveurs nomades. 

 

Les premières traces de yourtes datent de la fin du IIIe millénaire av. J.-C. La yourte a évolué à travers les siècles grâce aux découvertes comme le feutre permettant une parfaite isolation, le remplacement du feu à même le sol par un poêle fermé (permettant à la fumée d’être évacuée plus facilement) ou le remplacement du rabat en feutre à l'entrée à la maison par une porte en bois solide.

Une yourte standard se caractérise par un diamètre de 5,80 m. Elle est composée d'une porte, d’une couronne de 81 perches formant la charpente soutenue par deux piliers, d’une ou deux couches de feutre pour l'isolation et d’une toile imperméable en coton.

 

La yourte est un espace ritualisé, les règles de convenance y sont très nombreuses. Elle est généralement divisée en deux parties : A l’Ouest, se tiennent les hommes, à l’Est les femmes. Ainsi, tous les ustensiles associés aux activités masculines - les selles, les fers rouges et le fusil de chasse -  Et aux activités féminines – ustensiles de cuisine et barils d'eau – sont répartis de la même manière dans la yourte. Les objets de valeurs de la famille sont gardés au fond de l'habitation, partie associée au respect. 

Les gestes et les positions corporelles sont régulés tout comme le sens de circulation autour de la table ou du poêle central. On pénètre dans la yourte toujours du pied droit. Il ne faut pas rester debout plus que nécessaire, ni traverser entre les deux piliers centraux. Dans toutes les yourtes, la place d'honneur faisant face à la porte est réservée par ordre de priorité à l'hôte, au plus âgé ou au chef de famille. Un verre de bienvenue est donné aux invités qui, chacun leur tour, doivent en boire une gorgée, refuser cet honneur est très mal vu. Le fait que l'hôte boive en premier est une tradition qui remonterait à l'époque de Gengis Khan. Son père étant mort empoisonné, il aurait mis en place des codes pour éviter un nouvel empoisonnement. 

 

            La yourte & Mongolie Nomade

Le concept de la yourte est étroitement lié avec la nature, les espaces, ainsi que le mode de vie. 

Notre agence partage sa connaissance de la Mongolie à travers son activité éco-touristique (randonnées équestres, treks à pied...). Sensibles au respect de l'environnement et au développement durable, nos yourtes sont produites par une association regroupant des artisans indépendants en partenariat avec l’Usine des Malvoyants (entreprise d’Etat employant des personnes malvoyantes et des membres de leurs familles) pour la production du feutre.

 

Equipe Mongolie Nomade

Écrire commentaire

Commentaires: 0