Les Ethnies Mongoles

Il existe plus d'une vingtaine d'ethnies en Mongolie toujours en activité. Elles vivent souvent dans des milieux reculés du pays, difficiles d'accès. Leur mode de vie perdure à travers les siècles, et leurs différences culturelles touchent de nombreux domaines comme la musique, la religion, les fêtes, les sports, ou encore l'organisation sociale. Faisons un focus sur trois des 25 peuples établis en Mongolie.

Les Kazakhs

Les Kazakhs sont un peuple habitant majoritairement le Kazakhstan et les régions frontalières des pays limitrophes comme la Russie, la Mongolie (principalement l'aïmag de Bayan-Ölgii où ils forment environ 90 % de la population), l'Ouzbékistan, le Kirghizistan et la Chine. Les Kazakhs parlent le kazakh, ainsi que le russe.

Plusieurs peuples ont pris part à la formation du peuple kazakh, comme les Huns, les Sarmates, les Sakas et les Scythes, qui vécurent sur les territoires compris entre la Sibérie et la mer Noire entre le Ve et XIIIe siècles.

La culture kazakhe, d'origine turque, a reçu l'influence de l'islam (religion majoritaire parmi les Kazakhs), puis de la culture russe et du soviétisme.


Les Tuwa

Les Tuwa, Tuva,  ou Touva sont un peuple d'origine Mongole constitué aujourd'hui d'environ 2000 à 3000 personnes. Ils sont souvent désignés localement sous les noms de « Tribu dans les nuages » et « Habitants de la forêt ».

Leur mode de vie est proche de celui des Mongols et des Kazakhs. Ils pratiquent traditionnellement l'élevage nomade et la chasse. Leur nourriture est principalement constituée de viande, de laitages, de pommes de terre et de légumes selon la saison.

Convertis au Bouddhisme par des moines tibétains au début du XVIIIe siècle, le Chamanisme demeure encore présent chez les Tuwa, notamment dans leur vénération des forces de la nature. En particulier, lors de la fête de l'Aobao, qui se tient chaque année le 29e jour du cinquième mois lunaire, ils honorent le feu, l'eau, les montagnes et l'Aobao.


Les Tsaatans

Les Tsaatans ou Doukha sont un peuple turc d'éleveurs de rennes vivant dans les forêts proches du lac Khövsgöl, au Nord de la Mongolie. La population actuelle Tsaatan compte environ quatre-vingt familles dont la moitié vit toujours dans la taïga. « Tsaa » signifie « renne » tsaatan signifie donc « ceux qui vivent avec les rennes », mais eux-mêmes préfèrent se nommer « les gens de la Taïga ».

Leurs rennes sont source de nourriture, d'habillement et de monnaie d'échange. Peuplade nomade du Nord de la Mongolie, les Tsaatans subirent une sédentarisation forcée lors de la période collectiviste, mais une partie d'entre eux reprit leur vie nomade à partir des années 1990.

Animistes, leurs groupes comptent quelques chamanes.


Écrire commentaire

Commentaires: 0