Que faire à Oulan Bator ?

Quelques jours sur la capitale ?

Oulan-Bator regorge de musées et de monastères à découvrir.

Voici nos coups de cœur.

Place Sukhbaatar

 

En 1923, la place commence à être aménagée et prend le nom de Damdin Sükhbaatar, le Héros Rouge de la révolution de 1921 qui aboutit à l'indépendance du pays vis-à-vis de la République de Chine et à l'établissement de la République populaire de Mongolie en 1924. 

 

Le parlement (et la statue de Gengis Khan sur son trône), construit en 1951 et transformé en 2006, occupe le Nord de la place. Au centre s'élève une statue équestre représentant Sükhbaatar, réalisée en 1946 par Sonomyn Choimbol. Sur le côté Est, s'élève le palais de la Culture et l'Opéra d'État. Des sièges de banques et des bâtiments administratifs occupent l'Ouest et le Sud de la place.



Musée de l'histoire nationale

 

Le musée d'histoire nationale, anciennement nommé "musée de la révolution", a ouvert ses portes en 1991. Il possède d’importantes collections d’art nomade. Le musée est une belle introduction à l’histoire de la Mongolie de la préhistoire jusqu'à nos jours.

 

Le premier étage est consacré à l’histoire ancienne.

Le deuxième étage propose des vêtements, objets, bijoux, des différentes ethnies mongoles.

Le troisième étage est dédié à Gengis Khan et aux hordes mongoles. On y voit également une exposition sur la culture traditionnelle mongole avec, entre autres, une yourte meublée, des outils relatifs à l'agriculture traditionnelle et à la vie domestique, des selles et des instruments de musique.

Sont également exposés, des objets bouddhistes, y compris la controversée corne de Ganlin, réalisée à partir d'un os de cuisse humain, et utilisée par les moines-chef pour appeler et exorciser les mauvais esprits.



Musée de Chojin Lama

 

Le monastère de Choijin Lama, également connu sous le nom de Musée de la religion, se compose d'un ensemble de cinq temples construits entre 1904 à 1908. Il est dédié à Choijin Lama Luvsankhaidav. Considéré comme l’un des plus beaux monastères de Mongolie, il cessa d’être utilisé comme lieu de culte en 1938 et devint un musée en 1942.

 

Vous pourrez observer 5 temples dans l'enceinte du monastère. Vous trouverez le temple principal de Maharaja, Le temple Zuu, le temple de Yadam, le temple Amgalan ou de la paix, et le temple de Zankhan.

 

Le monastère abrite également une statue dorée du XVIIIème siècle de Sakyamuni (le Bouddha historique) avec ses deux disciples. 

 



Musée-Palais Bogd Khan

 

Le palais du Bogd Khan est l'un des monuments les plus importants de l’histoire et de l’architecture mongole. Construit entre 1893 et 1906, il se divise en deux parties. Le Palais d'été avec ses sept temples et pagodes et le Palais d'hiver, construit par des architectes russes dans un style européen.

Pendant une vingtaine d’années, le Palais d'hiver a servi de résidence au huitième chef bouddhiste de Mongolie, le Bogdo Javzandamba Agvaanluvsan, ainsi qu'à sa femme, la reine Dondogdulam.

Le Palais fut transformé en musée en 1974.

 

Le musée du Bogd Khan abrite une grande partie de l'histoire politique et religieuse de la Mongolie entre les XVIIème et XXème siècles. Plus de 8000 objets sont exposés, dont 72 bénéficiant d'une certification d'état, car uniques par leur valeur inestimable.

Chaque année, deux rituels religieux se tiennent dans le palais du Bogd Khan pendant lesquels on adore les esprits du ciel et de l'eau.



Monastère de Gandantegchinlin

 

Le monastère de Gandantegchinlin est un monastère bouddhiste de style tibétain. Son nom peut être traduit par « la Grande place de la Joie complète ». Construit en 1809, le monastère devint alors le principal centre d'enseignement bouddhique en Mongolie. On dénombre actuellement plusieurs centaines de moines qui y résident.

 

Il contient une statue de Megjid-Janraiseg de 26,5 mètres de haut. Démantelée en 1937, la statue fut reconstruite à la chute du régime communiste en 1996 grâce à des dons d'or venus du Népal et du Japon. Elle est aujourd'hui ornée d'or et de près de 2 286 pierres précieuses, la statue pèse plus de 20 tonnes et est recouverte de près de 100 kg de vêtements de soie.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0